4 studios de répèt'

4 studios de répèt'

Quatre studios de répétition sont ouvert depuis septembre 2012, dans trois centres culturels. Du matériel de pro  pour des groupes amateurs. Reportage aux Chamois avec le groupe Breathing Method.

 Amyn Le Nir (guitare/voix), Jonathan Lafon (guitare/voix), Mégane Fléger (basse), et Camille Blt (batterie/chœur) : les Breathing Method répètent aux Chamois.

Un mercredi après-midi, les musiciens du groupe pop toulousain Breathing Method arrivent au centre d'animation des Chamois, guitares à la main. Ils sont quatre et ont entre 17 et 21 ans. Hatem Ben Ismaïl, le responsable du centre, leur ouvre les portes du studio. Le local – flambant neuf – fait une vingtaine de mètres carrés. On repère immédiatement la batterie Pearl équipée de ses cymbales qui trône entre deux amplis, une paire de haut-parleurs et des micros. En face, une solide table de mixage multipiste et une mixette pour les Djs hip-hop. « On va pouvoir faire du bruit ! C'est que ce n'est pas si évident de trouver un lieu tout équipé en ville pour répéter, s'enthousiasme Amyn Le Nir, le guitariste du groupe. Surtout à ce prix là, et à côté du métro. »

Accompagnement

Pendant que les Breathing Method accordent leurs instruments, Hatem Ben Ismaïl branche la sono et ajuste les niveaux sur la table de mixage. « On n'est pas des professionnels, mais on a appris les réglages de base, notamment pour éviter les effets de larsen et tout ce qui pourrait causer des traumatismes auditifs. On essaie d'ailleurs d'inciter les jeunes à ne pas jouer trop fort. » Comme à Alban-Minville et à Soupetard, le studio est géré par le centre culturel. Cela permet un véritable accompagnement de ces musiciens amateurs, âgés de 13 à 25 ans. L'inscription au centre est gratuite et autorise l'accès à la salle de répétition pour seulement 3 euros de l'heure. 

Étudié pour la pratique amateur

Des studios de répète, ces jeunes musicos en ont déjà écumé quelques-uns. Ici, pas besoin de charrier des kilos de matos. La batterie est complète, et le studio spécialement équipé pour la pratique amateur. À moins d'oublier sa gratte ou ses platines, pas de soucis de matos en perspective ! Tout l'équipement a été choisi surtout pour sa robustesse et sa simplicité. L'idéal pour faire ses premières armes.
« Un, deux, trois, quatre... » Camille Blt lance le quatuor avec un court break à la batterie. Aujourd'hui, les Breathing Method peaufinent l'un de leurs titres phares indéniablement influencé par la pop rock anglo-saxonne. Des plateaux de TLT au Bikini, du tremplin musical Décroche le son ! en passant par la Dynamo, ils ont déjà foulé parmi les plus belles scènes toulousaines. Un parcours fulgurant qui pourrait bien les mener jusqu'au Metronum, la future salle dédiée aux musiques actuelles qui devrait être ouvrir ses portes en décembre 2013 à Borderouge. À deux pas du studio, justement. 
 

Voir le reportage en vidéo 

4 studios dans 3 centres

- Centre culturel Alban-Minville - 1, place Martin-Luther-King - 05 61 43 60 30. Ouvert de 10h à 23h, 7 jours sur 7.
- Centre d'animation des Chamois - 11, rue des Chamois- 05 61 57 99 28. Ouvert de 10h à 21h en semaine et de 14h à 19h le samedi.
- Centre d'animation Soupetard (2 studios) - 63, chemin de Hérédia - 05 61 58 35 54. Ouvert de 10h à 22h du lundi au samedi.

Comment ça marche ?

Pour avoir accès à ces studios de répétition, il faut : avoir entre 13 et 25 ans (dont une personne majeure, présente lors des répétitions, qui se porte garante de la bonne utilisation du local et du matériel), ne pas être musicien professionnel, et avoir rempli un dossier unique d'inscription gratuit auprès du centre. Les studios sont loués 3 euros de l'heure, sous forme d'abonnements mensuels. Les séances ne peuvent excéder 4 heures consécutives, 2 fois par semaine. Les utilisateurs disposeront pour l'ouverture des locaux d'une carte préprogrammée aux horaires loués. Les jeunes musiciens résidents à Toulouse sont prioritaires. 

Du graff  aux studios

En septembre, un appel à projet a été lancé pour la création de fresques graff sur ces studios de répétiton.Voici la fresque réalisée aux Chamois.