CD / Katcross / Bridge the distance

CD / Katcross / Bridge the distance

Katcross - Bridge the Distance. Si la pochette CD du nouvel EP de Katcross semble vendre une gamme de sextoys pour aliens, l'intérieur évoque plutôt l'explosion d'une chaudière en pleine nuit. Cinq titres bouillants pour synthétiseurs glaciaux.

Revenu du trad expérimental au sein du duo Màojit puis de la pop convulsive avec Grand Bureau ( trio sacré Découverte régionale du Printemps de Bourges en 2009) Mathieu Blanc a rallié Cathy Cros dans ses compositions electroclash. Cette dernière fait claquer ses synthés depuis une bonne vingtaine d'années et a notamment participé à une symphonie expérimentale de l'improbable Mathias Shadowsky. Désormais, Kat + Mat = Katcross. Et ce sulfureux mariage de deux doux agneaux hors micros saute à la gorge comme les relents d'une potion maléfique.

Dès la première plage, les tièdes passeront leur chemin, Katcross relève de la dangereuse manipulation de synthés radioactifs et de boîtes à rythme vintage sur des tempi propices à la cavalcade de zombis. Coupant dans le mix, le chant et le flow de Cathy Cross s'impose comme celui du reine mère impérieuse commandant des légions d'abeilles hip-hop chassées de leur ruche. Aucun répit jusqu'à la dernière note. Aux grandes orgues saturées façon Jon Lord succèdent de vertigineux accidents rythmiques lardés de samples lo-fi. Sur des arabesques d'oscillateurs crissants, Katcross reprend la pop glaciale de Kas Product là où les deux nancéens l'avaient laissée,  pour la propulser sur le dance floor du XXIe siècle. On pourra se démembrer en cadence à la Dynamo le 17 décembre à l'occasion du lancement de cette galette. D'ailleurs, le premier titre s'appelle Share it. À partager donc, comme un gâteau empoisonné.Brrrr !

Concert et lancement de l'EP le 17 décembre 2014 à 20h à la Dynamo – 6 rue Amélie

www.katcross.com