« Retour

Voyage sonore au coeur d'Une Odyssée musicale

Voyage sonore au coeur d'Une Odyssée musicale

Embarquement pour cette exposition étonnante à découvrir jusqu'au 15 septembre au musée Saint- Raymond. Saviez-vous que dans la mythologie grecque, c'est à Hermès que l'on doit l'invention de la lyre à partir de la carapace d'une tortue ? Ou encore que sera jouée le 8 juin pour la première fois une partition de l'Antiquité grecque ?  Saviez-vous enfin que la culture occitane renferme une grande tradition du conte oral, pour les veillées auprès du feu ?  C'est à un voyage extraordinaire que propose d'embarquer le musée Saint-Raymond à bord de son Odyssée musicale. Embarquement sonore et immédiat pour les grandes étapes de l'Odyssée musicale !

Imaginée dans le cadre de l'événement De si de la, instruments en résonance, l'exposition explore la musique et l'instrument à travers  les époques avec comme fil conducteur  les mythes et les contes, de la mythologie grecque aux contes populaires occitans,  mais aussi dans les cultures amérindiennes, africaines ou d'Océanie. Un instrument comme dialogue entre les hommes, les dieux et les morts. Une exploration à travers les continents mais aussi à travers les époques puisque le dernier volet s'intéresse au fascinant et méconnu travail de recherche de l'atelier de facture toulousain.

Une visite passionnante et musicale

Une exposition visuelle, sonore, à éprouver et à suivre par une gamme de propositions (visites musicales,  concerts, animations…). Nous avons suivi une visite musicale et découvert l'exposition grâce au récit passionnant de Claudine Jacquet, assistante principale de conservation au musée Saint-Raymond, entrecoupé de morceaux de cor par deux élèves du conservatoire à rayonnement régional.

Le barde gaulois,  le griot africain ou le conteur occitan : les passeurs de mythes

La dimension musicale du mythe

Transmettre les mythes et les contes. Les mythes apparaissent comme les clés de compréhension du monde mais aussi de ses mystères. Ils ont aussi comme fonction de divertir.


Le griot

Les acteurs de la transmission, occupent une place de choix dans la société. C'était le cas de l'aède grec ou du barde gaulois. C'est encore le cas du griot,  personnage central dans la transmission dans les sociétés africaines.

Le conteur occitan

C'est encore le cas du conteur dans culture occitane qui divertissait les gens, petits et grands, essentiellement dans la société paysanne lors des veillées auprès du feu.

L'instrument  magique, d'Orphée aux contes occitans

La figure d'Orphée domptant les animaux sauvages avec sa lyre

L'instrument objet magique, revient très souvent dans les récits et dans de nombreuses cultures.

La danse dans les épines

L'instrument est objet magique également dans la tradition populaire occitane. Les contes ont souvent une signification profonde, voire moralisatrice, abordent le passage à l'âge adulte ou le changement de statut social.  C'est le cas du conte La danse dans les épines.   Un petit garçon gagne par sa bravoure un sifflet magique qui lui permet de réaliser des vœux : faire « péter » sa marâtre ou faire danser les gens  … Ecoutez ce conte.

2000 ans séparent deux flûtes de Pan : le début de l'Odyssée

Dans la  partie Mythes fondateurs et récits initiatiques, sont abordés les mythes donnant aux hommes les clés de compréhension de leur société. A l'origine de l'exposition, la rencontre de deux flûtes de pan. Elle a fait germé l'idée de cette exposition : une flûte d'époque romaine de plus de 2000 ans et le chioulet utilisé au XXe siècle dans les Pyrénéens. Deux instruments identiques, probablement la même fonction séparés  2000 ans d'histoire !

Le mythe de Pan ( et de sa flûte)

Aujourd'hui :  les partitions antiques et la cornemuse gasconne

L'Ensemble Kérylos

Nous voici dans la dernière partie, Archéologie musicale et lutherie populaire. Il est question ici de  la fabrication des instruments de musique et des chercheurs qui les reconstituent à l'image de l' 
Ensemble Kérylos qui travail sur la musique grecque antique, dont on pourra écouter pour la première fois la  partition d'un extrait de Sophocle le 8 juin à l'Espace Croix-Baragnon,
 

 

La cornemuse gasconne, ou la boha ( prononcez « bou-e »)

On y découvre encore l'atelier de Facture instrumentale du COMDT  et son travail de recherche sur les instruments traditionnels.

Lire l'article consacré à Pascal Petitprez, luthier au COMDT

Un violon-bidon

L'occasion aussi de s'arrêter sur un aspect touchant : des instruments  de musique de la lutherie populaire, créés à partir d'une caisse de bois ou d'un bidon d'huile.
Il prouvent que la musique n'a ni frontière et a toujours tenté, quelques soient les époques, d'adoucir les meurs !

Un final en musique !

Au delà des différents bornes interactives de l'exposition qui permettent d'écouter des osn et de la musique, les visites musicales offrent des pauses en musique dans le dôme central où attendent deux élèves du Conservatoire à Rayonnement régional pour une démonstration de cor.

 

Infos pratiques

Prochaines visites en musique : Vendredi 17 mai à 12h15 et mardi 21 mai à 12h15. Inscription obligatoire au 05 62 27 49 57.
Découverte et livetweet de l'exposition : Jeudi 18 avril, 18h.  Pour s'inscrire : envoyer un tweet à @MSR_Tlse.

Lire l'article de présentation de l'exposition et retrouvez toutes les animations

Voir le dossier consacré à l'événement De si de la, instruments en résonance