Toulous'up # 4: Nadine O'Garra, diva du cirque

Toulous'up # 4: Nadine O'Garra, diva du cirque

Musiciens, danseurs, plasticiens… 13 artistes ou collectifs sont lauréats du label et de la bourse Toulous'up, décernée par la mairie de Toulouse pour accompagner des projets culturels innovants. Cultures Toulouse vous propose de les rencontrer chaque mois à travers une fiche d'identité et une interview décalée. Épisode 4 - Rencontre avec Nadine O'Garra, une circassienne voyageuse partie à la rencontre des habitants avec son Cinéma rétréci. 

 

A Borderouge, dans une ancienne ferme peuplée d'artistes en résidence, Nadine O'Garra a posé ses valises. Depuis Toulouse, elle sillonne le monde dans la peau d'une diva du cinéma muet, Jetty Kane, dont vous n'avez pas fini d'entendre parler. 

Qui est-elle? 

Nom: O'Garra
Prénom: Nadine
Date de naissance: 13 octobre 1979

Que fait-elle? 

Son parcours :

Anglaise et espagnole, Nadine a grandi entre ces deux pays. A 18 ans, elle part à Londres étudier l'anthropologie. Mais l'étudiante est plus attirée par les écoles de cirque que par les bancs de l'université. «J'ai vu beaucoup de spectacles de cirque et j'ai appris à jongler... Dans les années 2000, je suis tombée amoureuse de Barcelone et de sa vie artistique, j'ai donc décidé d'y habiter et de me lancer vraiment dans le monde du cirque». Nadine parvient à intégrer une école de cirque où elle se passionne pour les exercices aériens. Deux ans plus tard, on la retrouve à Madrid donnant des cours d'anglais sous la forme de tours de magie. Puis, c'est à Alicante, dans un parc thématique, qu'elle effectue son premier travail d'acrobate. «En 2006, je suis partie voir une amie circassienne à Toulouse, j'ai aimé l'esprit créatif de la ville et je suis restée!».
 

Sa compagnie:

Avec Nathalie Fixon, une amie d'enfance photographe, Nadine O'Garra crée en 2009 NadNat Productions. Ensemble, elles vont créer des pièces audiovisuelles et performatives dans l'espace public. En Allemagne, en Chine et ailleurs elles font participer les habitants à leurs créations. «Nous avons fait une performance dans un port hollandais pour parler de la pollution luminique. Nous avons demandé à des pécheurs d'installer ma corde lice sur les mats et j'ai effectué des numéros dans les airs. Tout cela est photographié pour être restitué».
 
 
Blog de NadNat Productions : http://nadnatprods.blogspot.fr
 

Voir la vidéo de Nadine O'Garra en Chine 

 

Son projet :

Le Cinéma rétréci est un lieu de rencontre entre le cirque et le cinéma autour d'une caravane. «Nous arrivons dans les villages plusieurs jours avant la représentation pour présenter le projet aux habitants: un spectacle autour du personnage de Jetty Kane, une ancienne diva du cinéma muet à la recherche de son public». Les habitants participent ensuite à des ateliers de danse avec Jetty Kane, interprétée par Nadine. Nathalie, elle,  prend des photos pour réaliser des films en stop motion. Le soir du spectacle, l'histoire de Jetty Kane est racontée à la fois par des projections sur la caravane et par des danses et acrobaties de la diva, en chair et en os. «Les spectateurs se voient à l'écran, mais ils voient aussi des séquences où Jetty Kane est sur la grande muraille de Chine ou à Berlin, ils ne savent plus trop ce qui est réel et inventé!».
 

Le cinéma rétréci

Trailer Nadnat: Cinema Rétréci from NADNAT Prods on Vimeo.

L'interview express

Si tu devais citer un artiste de cirque toulousain? 
Sans hésiter, les compagnies Sublimati Corporation et My laïka !
 
Quel est ton lieu culturel toulousain préféré? 
Le théâtre Garonne, je suis très contente que ce lieu existe! Notamment parce qu'on y joue le théâtre de Rodrigo Garcia.
 
 A Toulouse, quel serait l'emplacement idéal pour jouer le Cinéma rétréci?
Au bord de la Garonne dans un lieu abandonné !