« Retour

SON /Jeunes et seniors sur le char Sucré ou Salé

SON /Jeunes et seniors sur le char Sucré ou Salé

Ils ont 7 ans ou 80 ans, sont au centre de loisirs ou suivent un atelier senior... Gros plan sur le char " Sucré ou Salé", un char gourmand accompagné par... Annie Cordy !
 

Photos : Patrice Nin

Dans le hangar, la voix d'Annie Cordy retentit et entête. Un éducateur sportif, transformé pour l'occasion en chorégraphe, répète et répète encore «  1,2,3, 4… ». « Cho Ka Ka O » et pour cause, le char sur lequel vous pourrez découvrir une superbe chorégraphie s'appelle « Sucré ou Salé ». Il est l'un des 18 chars qui composeront le cortège du Carnaval, avec les centres culturels, le pôle seniors, le décorateur Stéphane Moneta et la compagnie Picto Facto.

A bord, une trentaine de retraités venus de l'Espace Saint-Cyprien et de l'Espace Bonnefoy, dont certains ont fait partie de l'aventure à Barcelone dans le cadre d'un projet Européen d'échange avec la Festa Major de Gracia. A côté, des enfants des centres de loisirs Lalande, Bellegarde. Il y a Esteban, Nathan, Kelia, Nabil... Ensembles, ils répètent inlassablement cette danse qui fera sensation samedi 4 avril au milieu de leur char.

Régulièrement, ils viennent ici construire ce char entièrement à base de matériaux recyclés : cartons, tissus, papier lâchés. L'activité demande quand même un peu de rigueur et d'engagement. Elle est pilotée par la direction de l'Animation socioculturelle de la Ville de Toulouse.

On y trouve, sur le thème du sucré/salé, un sacré paquet de confiseries, des sucettes, bonbons, berlingots, mais aussi des tartes, pizzas, un chaudron, une énorme saucisse, du fromage ... et un poulet qu'aide à construire Carmen, du haut de ses 80 ans. 

Témoignages de Carmen, 80 printemps et de Nabil, 10 ans

Josiane Apriletti, à la coordination des actions socio-éducatives du service de l'animation socioculturelle de la Ville de Toulouse, anime les ateliers avec Philippe Dubrometz. Elle présente le projet et passe ses troupes en revue. Depuis 2 ans, seniors et jeunes particpent au Carnaval, d'abord dans un bus anglais, ensuite dans un petit train. Cette année ils ont eu envie de construire un char de toutes pièces.

Le projet Sucré Salé avec Josiane Apriletti