« Retour

PORTRAIT / Un Chouf à deux têtes

PORTRAIT / Un Chouf à deux têtes

Cheville ouvrière du collectif TSF,  la Toulouse Skanking Foundation qui  reçoit le grand Roy Ellis le 29 juillet 2015 pour le festival Toulouse d'été, Chouf  suit aussi son chemin en solo, ses chansons sous le bras ( il est à l'affiche de la Cave Po du 11 au 15 août).  Rencontre avec ce poète à deux têtes.

Paroles crues, cash et parfois trash, apocalyptiques ou carrément agnostiques, préparation d'une recette à base de chat  et autre mets mélodiques forment son l'album l'hôtel des fous magnifié par une section  tout terrain.

Chouf, Simon Chouf, billes rondes brillants et tee-shirt de Zebda, cherche ses mots le regard aérien et les pose avec délicatesse sur la table. L'un des incontournables artistes de la scène chanson raconte son parcours presque banal d'étudiant qui préférait gratter la guitare plutôt que le papier, jusqu'au jour où l'évidence l'a emporté : il serait chanteur, un point c'est tout. « C'était mon obsession » dit-il.

Dans ses chansons, les mots parfois durs sont lancés en suspension façon Christian Olivier des Têtes Raides, sans mimétisme mais plutôt dans un esprit poético-rock-enragé. Cela tombe bien, voilà l'un des rares groupes dont revendique le même groupe sanguin pour la musique. Pour la personne, c'est « Magyd » (Cherfi). « Pour ce qu'il écrit, ce qu'il véhicule, ce qu'il est. Je suis fan de ce mec. »

Crooner au poing levé

Après L'hôtel des fous et les concerts qui allaient avec, revoilà Chouf stylo à la main pour écrire les textes de son 4e album prévu en 2016, lui qui avoue faire des disques «  prétextes à la scène ».  Une phase de travail dont il s'extirpe seulement le corps, l'esprit prisonnier de ses «  dizaines de brouillons » qui vont bien finir par se rassembler.  
Car oui, Chouf entre en période de maturité. Il a trouvé sa plume à force de raturer. « Au départ tu veux coller à ce que  aimes et ce que tu écoute. Et puis tu comprends que tu dois faire quelque chose à toi. Cela peut y ressembler, mais ta personnalité prend le dessus ».
Le petit Chouf des premières parties a mué en un crooner au poing levé. Sur le prochain album, il promet une écriture sera plus ciselée, un parler plus franc et direct, les métaphores binaires, le sens plus évident.  Bref,  un petit bout de l'univers, graphique et musical de Simon. A l'intérieur, il y aura Le cimetière des oiseaux, chanson coup de gueule et parallèle avec la catastrophe des migrants perdant la vie en mer. Un double sens à la Chouf. Face poétique, pile dramatique. Et brillant en tournicotant.
 
Simon Chouf& Simon Barbe
Du 11 au 15 août à 20h30 à la Cave Poésie
En savoir +
 

La Nuit du ska avec TSF et Roy Ellis

Créé il y a 10 ans La Toulouse Skanking Fondation est un collectif à géométrie variable, composée de 7 musiciens dans la lignée de la tradition ska-jazz jamaïcaine.
Alors à l'invitation du Festival Toulouse d'été pour jouer sur la scène du Jardin Raymond IV,  l'idée d'inviter le chanter, que TSF a côtoyé en Allemagne l'an dernier s'st imposé : «  il incarne vraiment la veine dans laquelle on s'inscrit, c'est une légende » ;
Au programme de la soirée,  une ouverture par TSF, des morceaux par Roy Ellis puis Roy Ellis jouant TSF…  
Sacré coup de  chapeau pour le collectif  qui a vu passer de nombreux musiciens avant de trouver son format il y a 3 ans . L'idée de départ «  se faire plaisir sur de la musique jamaîciane » n'a pas pris une ride, ; l'équipée était dans la vague ska des Skatalites,  de Tokyo Paradise et du New York Ska Jazz Ensemble. Pui les compère de la TSF ont rangé  leur timité cachée derrière les morceaux instrumentaux et se sont mis au chant, se sont ouvert au rocck steady. Ils préparent un 3e album pour ‘automne 2015 avec l'arrivée de Bastien Andrieux et de son clavier.


La Nuit du ska  -  Toulouse Skanking Foundation invite Roy Ellis.
Ugo Guari, batterie, chant /  Damien Guisset, basse, contrebasse / Luc Debehogne, guitare / Simon Chouf, guitare/ Bastien/ Andrieu, clavier, chœurs /  Daniel Dru, trompette / Camille Artichaut, saxophone / Fabio Binard, trombone, chant / Roy Ellis alias "Mr Symarip", chant
Le mercredi 29 juillet à 20h30 – Jardin Raymond VI.
www.toulousedete.org