« Retour

Le MATOU revient, rénové et agrandi !

Le MATOU revient, rénové et agrandi !

Le Musée de l'Affiche de Toulouse (MATOU) rouvre ses portes le 21 avril, rénové et
agrandi, après deux ans de fermeture. Il présente  à cette occasion la toute première exposition consacrée au français Roger Broders (1883-1953).

Le Matou sur les allées Charles-de-Fitte

Un musée rénové et agrandi, des oeuvres restaurées,une nouvelle boutique… Les amoureux de l'affiche savourent : deux ans après sa fermeture, le plus petit des musées toulousains rouvre le 21 avril dans un nouvel écrin. Seul musée en France consacré à l'art de l'affiche, il se devait d'entrer dans le XXIe siècle pour mieux accueillir le public et mettre en valeur ses collections riches de plus de 200 000 documents.

Plus d'espace, plus de visibilité

Créé par François-Régis Gastou et logé depuis 1983 au coeur du quartier Saint-Cyprien, le MATOU pour Musée de l'Affiche de Toulouse (anciennement Centre de l'affiche) aborde une nouvelle phase de son histoire. Installé dans un bâtiment datant du XVIIIe siècle, à l'emplacement d'une ancienne chapelle, l'ensemble a été agrandi comme suite à des travaux de mise en conformité. Le chantier aura duré deux ans. Une restructuration qui s'appuie sur le bâtiment existant et l'extension sur l'aile adjacente (ancien centre petite enfance). « Avec une salle d'exposition et une boutique plus grandes, une scénographie entièrement revisitée, plus moderne et évolutive, des bureaux et des réserves réaménagés, le musée a été totalement reconfiguré. Il a gagné en espace, environ 120 m2 supplémentaires, mais aussi en visibilité grâce à une entrée située directement sur les allées Charles-de-Fitte », explique Pierre Esplugas, adjoint au Maire chargé des musées. Le pari est réussi. La rénovation en profondeur et l'accrochage des collections via trois expositions temporaires par an mettent en lumière cet art de la rue, éphémère par nature.

Affiches de Toulouse-Lautrec,  d'Alfons Mucha,  étiquettes de boîtes d'allumettes et embalalges de savon ...

Née au XVe siècle, l'affiche connaît avec les progrès de l'imprimerie, et notamment l'apparition de la lithographie en couleur au XIXe, une explosion sans précédent. « L'affiche illustrée est apparue vers 1860, avec la création des cabarets parisiens comme le Moulin Rouge ou L'Elysée Montmartre » indique Sonia Gaja, directrice du lieu. La réclame envahit alors les murs et devient au siècle suivant le symbole de la société de consommation. Le musée conserve ainsi près de 20 000 affiches publicitaires ou maquettes originales d'artistes. L'affiche la plus ancienne collectée date du XVIIe siècle. Il s'agit de textes de loi. Parmi les raretés, quatorze tirages originaux de Toulouse-Lautrec (sur
les 32 affiches créées par l'artiste) et des affiches d'Alfons Mucha. Le musée possède également un fonds original d'images publicitaires tels que des buvards, des étiquettes de boîtes d'allumettes, de vin, des emballages de savon, de lames de rasoir et même des factures d'eau et d'électricité.

Ouvert le week-end

Une collection d'une richesse exceptionnelle, à la fois patrimoniale et vivante. Pour conquérir de nouveaux publics, le musée s'est métamorphosé en lieu de vie (il est désormais ouvert le week-end), d'échanges, et de rencontres, plus ouvert sur la création contemporaine. Après Roger Broders, le musée mettra en lumière cet automne Saint-Geniès, l'un des affichistes les plus inspirants des années 1950-1960, avec Raymond Savignac et René Gruau. De quoi faire vibrer un peu plus la ville rose, nouvel épicentre de l'affiche hexagonale.

Roger Broders, l'expo de réouverture

Pour sa réouverture, Le Matou présente la toute première exposition consacrée au français Roger Broders (1883-1953).

Le MATOU en chiffres

1978 : création de l'association de collectionneurs à l'origine du musée
1983 : ouverture du Centre de l'Affiche
2015 (février) : le Centre de l'Affiche devient le Musée de l'affiche de
Toulouse - MATOU
21 avril 2017 : réouverture du musée.
200 000, le nombre de documents conservés dont 20 000 affiches publicitaires et collections d'art graphique
3 expositions temporaires chaque année
14 affiches originales de Toulouse-Lautrec
282 emballages de lames de rasoirs
991 buvards publicitaires
1 192 étiquettes d'eau