La forêt ukrainienne de Malyshko

Jusqu'au 30 août 2014 à l'Espace Croix-Baragnon

La forêt ukrainienne de Malyshko

Du 23 mai au 30 août 2014, pour la première fois Mykola Malyshko est accueilli en France à l'Espace Croix-Baragnon dans le cadre du FIAT et en particulier du parcours associé A comme Anaconda. Artiste et sculpteur ukrainien, Mykola expose 14 de ses figures de bois brutes et mystiques. Une exposition qui tisse encore  les liens de Toulouse avec Kiev, sa jumelle et qui a demandé un travail de longue haleine.

Une première en France

Pour la première fois, Mykola Malyshko, artiste ukrainien, expose ses œuvres en France.  Né en 1938 à Znamenivka en Ukraine, ce peintre, écrivain, philosophe et bien sûr sculpteur vit dans la région de Kiev.  Ses œuvres, longtemps en marge, sont peu sorties de son pays pour se révéler au grand public. Une démarche, hors des courants artistiques prônés durant la période soviétique, s'apparente déjà à celle des artistes bruts, ou outsider.  Une exposition on ne peut plus opportune en pleine tourmente politique et alors que les caméras du monde sont braquées sur l'Ukraine. 

14 sculptures de bois

Au delà de la démarche, les 14 sculptures massives de bois brut  issues des forêts ukrainiennes rappelant aussi une démarche d'art singulier : taillées à la hache, comme dans un corps à corps avec le bois, matière de vie et matière vivante. Mykola Malyshko  Des personnages massifs renvoient à l'imaginaire collectif ukrainien, à  à des rites religieux ou païens, à la mythologie,  Leurs surfaces brutes conservent les traces de l'outil et de la force qui l'a mis en mouvement pour atteindre un tel résultat. 

Un an de travail  

L'Espace Croix-Baragnon, dans le cadre du Fiat  a choisi d'accueillir Mykola Malyshko déjà repéré au cours d'échanges avec le galeriste  de Ya Gallery.  Elle contribue ainsi à l'enrichissement des échanges avec Kiev, la ville jumelle. Un travail de longue haleine pour l'équipe puisque il a duré près d'un ans, de l'idée à l'inauguration. 
Première étape, le choix des œuvres fait à partir d'un book proposé par le galeriste de Ya Gallery, puis  la longue étape de définition des titres, leur traduction, la définition des dimensions et des matières. Autre étape importante : définir les volumes pour le transport. Acheminées de Kiev en bateau, suivies à la trace, cette étape a permis de préciser un coût de transport et une valeur. 
Sans compter la formalité des assurances pour le transport des œuvres que prend en charge la Ville de Toulouse. Après quelques atermoiements,  les sculptures sont enfin arrivées à Fos, où les attendait un convoi de la ville de Toulouse. Puis enfin à l'Espace Croix-Baragnon à 2 jours de l'ouverture de l'exposition. C'est là que la dernière étape, et non des moindres de l'accrochage, ou de l'installation a du être efficace  pour Françoise Lacoste et Elodie Sourrouil. Objectif : positionner au mieux les statues pour créer un effet de  «  forêt »  avec l'idée de fondre les œuvres avec les arbres, plantes rappelant l'origine de la matière des sculptures et la richesse des forêts ukrainiennes.   Mais aussi trouver un consensus avec l'assistant de l'artiste, venu de Kiev pour veiller au grain ( photo ci-après) . 
 

Kiev-Toulouse, un partenariat culturel en quelques dates 

Décembre 2011: l'Espace Croix-Baragnon invite le plasticien ukrainien Anatoly Byelov dans le cadre de l'exposition Figure vivace
Avril 2012:  l'Espace Croix-Baragnon) envoie les œuvres de 5 artistes à la YA Gallery de Kiev pour l'exposition Figure vivace enrichie d'oeuvre d'artistes ukrainiens.
Octobre 2012: Découverte du Printemps de Septembre par le commissaire indépendant de Kiev et directeur de la YA Gallery.
Avril 2013: Deux artistes toulousains (Emmanuelle Castellan et Kirill Ukolov) sont invités à l'occasion de "Memoria" exposition anniversaire du Carré noir de Malevitch. Par le galeriste Pavel Goudimov et la fondation Sacha Kamenets
Avril 2014: le galeriste Pavel Goudimov et la fondation Sacha Kamenets invitent en résidence  La cellule Becquemin&Sagot, composée de deux plasticiennes et designers culinaires 
Mai 2014: dans cadre du Festival international d'art de Toulouse, l'Espace Croix-Baragnon accueille deux artistes Ukrainiens, Lana Nakonechna et Myloka Malyshko.
 
Infos pratiques
23 mai – 30 août 2014 
Exposition co-programmée et coproduite avec Le Festival International d'Art de Toulouse, en partenariat avec l'Institut Français d'Ukraine et la Ya Gallery
 > Tous les jeudis à 17h30 dans la Galerie et à 18h dans l'Espace III, visite commentée par un médiateur de l'Espace Croix-Baragnon.
Espace Croix-Baragnon

A comme Anaconda 

L'exposition Mykola Malyshko s'inscrit dans le parcours «A comme Anaconda» associé au Festival International d'art de Toulouse. Un parcours surprenant et dense, composé de 5 autres expositions :  Jean Denant au Lieu-commun Artist run space.
Rémi Groussin au Pavillon Blanc, Centre d'Art de Colomiers
Michael Beutler à la Region Chapelle St-Jacques, St Gaudens.
Svent Jolle au BBB- Centre d'Art.
Lada Nakonechka à l'Espace Croix-Baragnon, espace III.
 
En savoir + sur Le parcours associé