« Retour

Autour du canal du Midi #1 : l'écluse Garonne

Autour du canal du Midi #1 : l'écluse Garonne

Le premier ouvrage du canal royal des Deux-Mers.

Toute l'année 2016, chaque 10 du mois, partons découvrir les trésors autour du canal du Midi, alors que l'on célèbre les 350 ans de l'édit de son creusement et les 20 ans de son classement à l'UNESCO.  Ce mois de janvier, focus sur l'écluse Garonne, le premier ouvrage du canal royal des Deux-Mers. 

Depuis 2013, nous partons chaque mois à la découverte du patrimoine toulousain grâce aux Archives municipales de Toulouse, avec l'Office de tourisme.
 

L'écluse de descente en Garonne et le port de l'embouchure, 1873 (détail). Delon Eugène (photographe). Collection particulière.

La première écluse du canal du Midi…

La pose de la première pierre de l'écluse de Garonne, permettant la liaison entre le fleuve et le canal du Midi, se déroule le 17 novembre 1667, lors d'une cérémonie solennelle, associant les prélats de la Province, les capitouls et les membres du Parlement. A cette occasion, des médailles à l'effigie du roi sont frappées et jetées dans les fondations. Après ces débuts en grande pompe, des déconvenues se font voir : un accident à l'écluse des Minimes pousse Riquet à modifier son modèle. Il la remplace par une écluse double à bassin rectiligne. Elle est complétée par une autre pièce d'eau permettant aux bateaux d'attendre le passage à l'abri des courants parfois violents du fleuve. Une maison éclusière et un hangar sont également aménagés sur le site.

Plan et élévation des trois écluses du canal à son embouchure dans la rivière de Garonne, vers 1780. Ce plan manuscrit aquarellé est agrémenté d'une scène de halage à force d'homme. Archives des canaux du Midi, Série des Plans et profils, non coté.

… désaffectée lors de l'ouverture du canal latéral à la Garonne…

En 1856, l'ouverture du canal latéral à la Garonne, reliant Bordeaux à Toulouse, rend l'écluse inutile : les barques n'ont plus à emprunter l'impétueux fleuve pour rejoindre l'Atlantique ; elles ont désormais à leur disposition le doux lit du canal latéral. Inexploitée, l'écluse tombe peu à peu en ruine. Vers 1966, la construction des digues protégeant la ville des inondations ferme définitivement le passage vers la Garonne.

… et détruite en 1973 lors de la construction de la rocade

Dans les années 1960, de grands aménagements routiers sont projetés à Toulouse. C'est l'époque de la voiture reine où tout est fait pour faciliter la circulation des véhicules à travers la ville. De grands parkings sont construits dans le centre à la place des halles anciennes ; des autoponts traversent les carrefours… On envisage même pendant un temps de réaliser une autoroute dans le lit du canal du Midi ! Heureusement, l'obstination des Monuments Historiques, en la personne de son architecte en chef, Sylvain Stym-Popper, a permis la sauvegarde de l'ensemble des ponts-jumeaux et de son bas-relief, et a limité l'impact de l'aménagement du pont autoroutier sur le site historique du port de l'Embouchure, entraînant la disparition de l'écluse seule et la réduction de la taille du bassin.

Travaux de modification du bassin (rétrécissement) pour la construction de l'échangeur des Pont-Jumeaux de la rocade ouest, 10 juin 1978. Direction de la communication de la ville de Toulouse. Ville de Toulouse, Archives municipales, 15 Fi 1151/5.

Pour aller plus loin

> Avec les Archives municipales de Toulouse

L'écluse de Garonne avec les Archives municipales de Toulouse sur Urban-Hist, le patrimoine toulousain à la carte,  site cartographique et base documentaire sur le patrimoine toulousain.

- Sur Urban-Hist en mobilité, l'application à télécharger gratuitement

> Avec l'Office de tourisme de Toulouse

- Toute l'année, l'office de tourisme propose de découvrir le patrimoine toulousain à travers ses visites guidées

www.toulouse-tourisme.com