« Retour

Astronautes, l'expo qui vous met en orbite

Astronautes, l'expo qui vous met en orbite

Du 20 octobre à 2018. Ils sont exactement 546 dont 60 femmes, de 36 nationalités différentes. On les appelle les « satellisés ». Qui sont-ils ? Comment vivent-ils ? Que font-ils ? Astronautes, la grande exposition de la Cité de l'Espace, nous fait découvrir la vie quotidienne et extraordinaire de cette poignée de privilégiés à être sortis dans l'espace ; alors que le Français Thomas Pesquet sera en orbite de novembre 2016 à avril 2017.

Samantha Cristoforetti, Astronaute ESA, in the Cupola © ESA/NASA

Thomas Pesquet et ses compagnons en guide de l'exposition

La vie dans ISS, la station spatiale internationale, c'est un peu comme à la maison… Mais dans l'espace. La différence, c'est qu'on est coincé à 400 km d'altitude en état d'impesanteur et que la moindre miette de pain peut mettre en péril toute une mission. L'idée de l'exposition Astronautes est de découvrir l'espace avec ceux qui y vivent.
Elle part d'un événement somme toute exceptionnel, le départ d'un «équipage composé de l'astronaute français de l'ESA Thomas Pesquet, du 15 novembre 2016 à mi-avril 2017.  
Grâce à de nombreuses vidéos tournées depuis l'espace, Thomas Pesquet qui effectue son premier orbitage – et ses compagnons de vol endossent le costume de guides de l'exposition.
Tous les grands moments de la vie sur ISS étant relayés par la Cité de l'espace, vous aurez peut-être la chance d'assister à un « in flight call » : une communication directe avec la station internationale.

La terre vue de l'espace par les cosmonautes ...

Premiers pas dans l'exposition et premier choc. L' « over view effect » ! Reproduite sur le sol, on découvre la terre telle que la voient les cosmonautes. Ronde, bleue, fragile. Un scaphandre flotte ! Les missions extra-véhiculaires sont pourtant rares. Il faut maintenant entrer dans le module reproduisant la station spatiale.

Dans la station, serrer un boulon avec un gant pressurisé

Toilettes, laboratoires, chambres… Le visiteur est invité à toucher, manipuler et tester pour se rendre compte que même les tâches les plus simples deviennent extra-ordinaires. Essayez donc de serrer un boulon avec un gant pressurisé ! Cela n'empêche pas les astronautes de travailler comme sur terre. Expériences physiologiques, recherche sur les matériaux et… de l'entretien et du jardinage ! C'est à travers ces tâches quotidiennes que l'on découvre les secrets d'un univers insondable, merveilleux et dramatiquement hostile.

Des animations pour défier la gravité, se peser en apesanteur et se laver sans eau

Au coeur du module, des médiateurs proposent des ateliers aussi instructifs que créatifs. Entre des stylos qui flottent attachés à des ballons d'hélium et des petites cuillères qui refusent catégoriquement de se plier à la gravité, le visiteur est mis au défi dans de petites mises en scène ludiques : se peser en impesanteur, se laver sans eau ou reproduire le comportement des objets dans l'espace. Un véritable atelier spacio-déco permet au visiteur de comprendre l'espace et de recréer chez soi l'ambiance ISS.

Infos pratiques

Exposition Astronautes

du 20 octobre 2016 à fin décembre 2018
Avenue Jean Gonord - BP 25855 - 31506 Toulouse Cedex 5
www.cite-espace.com

Thomas Pesquet, Astronaute de l'Agence Spatiale Européenne dans la capsule Soyouz de la Cité de l'espace.© Cité de l'espace -Manuel Huynh

Toulouse accueille le 30e congrès mondial  des astronautes en 2017

100 astronautes, cosmonautes, spationautes et taïkonautes vont se réunir lors du congrès porté par l'Association des Space Explorers et seront présents à la Cité de l'espace du 16 au 20 octobre 2017. Ils s'efforceront d'inspirer de futurs explorateurs scientifiques, en partageant leurs expériences de travail et de vie dans l'espace, et en s'ouvrant au grand public, aux scolaires et aux étudiants. Une attention particulière sera portée à la Terre, cet inestimable vaisseau aux 8 milliards de « passagers ».