Appel à projets Passeport pour l'Art 2014-2015

Appel à projets Passeport pour l'Art 2014-2015

La Ville de Toulouse lance l'appel à projets pour le Passeport pour l'art - Parcours culturels gratuits pour les enfants, en 2014-2015.  Un appel en direction des acteurs culturels jusqu'au 21 mars 2014. 

La Ville de Toulouse a créé en 2009 le dispositif des Parcours Culturels Gratuits,  désormais intitulé Passeport pour l'art, dont l'objectif est de favoriser l'accès des élèves des écoles maternelles et élémentaires aux arts et à la culture.

 
Le dispositif a concerné 3 000 élèves lors de sa première édition en 2009-2010, 7 000 élèves lors de l'édition 2010-2011, 12 500 élèves pour l'année 2011-2012, 15 500 en 2012/2013 puis généralisé à l'ensemble des 20 000 élèves de la grande section de maternelle au CM2 lors l'année scolaire 2013-2014.
 
Cet appel à projets vise à permettre aux associations  structures culturelles municipales de participer à ce dispositif au titre de l'année scolaire 2014/2015.
Il est ouvert à toute personne morale de type « association loi 1901 » en règle avec la législation française fiscale et sociale, et justifiant d'une expérience significative dans la médiation culturelle pour le jeune public.

Infos pratiques

Date limite de dépôt des dossiers :VENDREDI 21 MARS 2014 à 17h.
Adresse d'envoi des dossiers :
Direction du Développement Culturel – Parcours Culturel Gratuit
Espace Croix Baragnon
24 rue Croix Baragnon
31000 Toulouse
 
 
 
Télécharger la fiche type de candidature
 

Le Passeport pour l'art

 "Donner l'envie de culture à tous les Toulousains" est l'une des ambitions visée par le Projet culturel pour Toulouse.

Musées, établissements d'enseignement artistique, bibliothèques, centres culturels, associations, compagnies... plus de quarante structures contribuent au projet, couvrant divers champs culturels : le patrimoine, les arts visuels et arts plastiques, le spectacle vivant, la musique, la culture scientifique et technique, les livres et la lecture publique. Sensibilisation des élèves, mais aussi apprentissage et appropriation par la pratique amateur ont été privilégiés.

La gratuité totale des actions proposées et l'équité de la répartition territoriale sont à la base du dispositif. Des conditions préalables pour lutter contre les discriminations économiques et les disparités d'équipements culturels entre les quartiers.
Ce dipositif affiche aussi la volonté d'offrir à nos futurs citoyens une démarche d'apprentissage vers l'autonomie, la responsabilité, la socialisation.

 

Les reportages sur le Passeport pour l'art  dans le magazine " à Toulouse" :

> Job, l'espace d'un passeport 

> Expliquer l'urbanisme aux enfants